Word Online existe depuis des années, mais il lui manque encore certaines fonctionnalités utiles par rapport à Google Docs. Heureusement, Microsoft fait un pas de plus pour combler cet écart, avec l’ajout du partage en mode révision.

Les documents Word peuvent déjà être partagés avec d’autres personnes dans l’un des deux modes suivants : affichage seulement et édition. Bien que Word dispose de solides fonctions de révision, qui permettent aux utilisateurs de faire des suggestions (ou de commenter les suggestions des autres) sans modifier le document, cette option n’est disponible que lorsque vous partagez avec une autorisation d’édition complète. Il existe de nombreuses situations dans lesquelles vous souhaitez autoriser une personne à faire des suggestions sur un document sans lui donner un accès complet en écriture – Google Docs propose cette option depuis longtemps.

Microsoft s’aligne désormais sur Google Docs avec une troisième option de partage, appelée mode révision. Lorsque vous partagez un document avec quelqu’un en mode révision, l’autre personne n’a pas le contrôle total de l’édition, mais elle peut ajouter des suggestions sous forme de commentaires ou de modifications suivies. Le propriétaire du document, ou toute autre personne disposant d’un droit de modification complet, peut approuver les modifications proposées.

La nouvelle option est disponible en cliquant sur le bouton Partager sur un document, puis en sélectionnant « Peut réviser » au lieu de « Peut modifier » ou « Peut visualiser ». Vous pouvez demander à toute personne ayant le lien vers le document d’avoir le droit de le réviser, ou vous pouvez le limiter à certains contacts (ce qui nécessite que l’autre personne se connecte). Si une personne reçoit un document avec une autorisation de révision, celui-ci s’ouvrira automatiquement en mode révision de Word.

Option « Peut réviser » dans Word Online

Microsoft indique que la nouvelle fonction de partage est déployée dès maintenant dans Word Online et qu’elle sera bientôt disponible dans Word pour Mac et Windows. La société a également indiqué que cette fonction ne fonctionne que pour les documents stockés dans OneDrive.