Écoutez cet article

Un amplificateur de signal, fonctionne-t-il dans les zones blanches mobiles ?

L’efficacité avec laquelle le signal cellulaire est transmis aux abonnés se trouvant à portée de l’antenne relais de l’opérateur tient à de nombreux facteurs: le relief du terrain; les obstacles sur le chemin du signal; un grand nombre d’abonnés desservis par une station de base, etc. Ces conditions peuvent détériorer les communications, même dans les zones urbaines et avec un grand nombre d’antennes relais.

Outre, sur le territoire français, il y a encore des zones sous-équipées des opérateurs cellulaires. Habituellement ce sont les régions peu peuplées et à faible densité de population. L’endroit qui n’a pas de réseau de téléphonie mobile et d’Internet cellulaire a été appelé la zone blanche mobile.

Une des solutions possibles aux problèmes de telles régions est l’utilisation d’un amplificateur de réseau mobile. Voyons de quoi il s’agit et si cet appareil peut être utile dans des zones blanches.

Informations de base sur l’amplificateur de signal mobile

Un répéteur (amplificateur) de réseau cellulaire est un dispositif, destiné à renforcer le signal de l’opérateur et étendre localement la portée de l’antenne relais.  Il s’agit d’un appareil électronique complexe qui fonctionne avec des antennes et permet d’amplifier la gamme de fréquences pour laquelle cet appareil est conçu.

L’idée est que l’antenne extérieure capte le signal de la tour cellulaire, le boîtier d’amplificateur intensifie le signal obtenu et le transmet ensuite à l’antenne intérieure. Celle-ci distribue le signal amélioré sur la surface qui correspond aux spécifications du répéteur et peut varier de 10 à 3000 m2.

Donc, le kit minimum d’un amplificateur de signal comprend :

1) une antenne extérieure – elle est acheminée vers la tour de l’opérateur

2) un boîtier d’amplificateur – choisi en fonction des fréquences qui doivent être amplifiées (nous y reviendrons plus loin dans l’article)

3) une antenne intérieure – c’est essentiellement ce à quoi vous vous connectez lorsque l’ensemble du système fonctionne. Plusieurs antennes intérieures peuvent être mises en place pour augmenter la zone de couverture du répéteur

4) des câbles pour connecter les antennes et le boîtier d’amplificateur.

Avant d’acheter un répéteur, il faut comprendre que cet appareil capte un signal d’une certaine fréquence. La France utilise sept gammes de fréquences principales pour différentes générations de connexion mobile (la notation entre parenthèses est la bande de fréquence):

  • 2G – 900 MHz (B8), 1800 MHz (B3)
  • 3G – 900 MHz (B8), 2100 MHz (B1)
  • 4G – 700 MHz (B28), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2100 MHz (B1), 2600 MHz (B7)
  • 5G – 700 MHz (B28), 2100 MHz (B1), 3500 MHz (B78).

Par exemple, vous voulez amplifier la connexion cellulaire 3G (impliquant les appels voix et Internet 3G), dans ce cas vous aurez besoin d’un amplificateur 900 MHz ou 2100 MHz. Plus difficile si l’on souhaite améliorer la réception du réseau 4G, car les fréquences utilisées sont variées et dépendent de l’opérateur et de votre emplacement.

Pour connaître exactement la fréquence à laquelle votre téléphone mobile capte le signal, vous pouvez utiliser des applications spéciales, par exemple  Network Cell Info Lite ou LTE Discovery pour Android, Open Signal ou Root Metrics qui conviennent à la fois pour Android et iPhone.

Vous trouverez également des informations sur les stations de base et fréquences des opérateurs sur des sites spécialisés tels que celui de l’ARCEP ou cartoradio.fr (pour la France).

Un amplificateur de signal mobile peut être mono-bande – amplifiant une seule fréquence – et multi-bande. Ces derniers peuvent stabiliser le signal sur deux, trois, quatre ou cinq gammes de fréquences. Bien sûr, les amplificateurs penta-bande sont plus chers et sont généralement utilisés dans les immeubles de bureaux, les centres commerciaux, les hôtels et autres bâtiments commerciaux.

La prochaine caractéristique importante d’un amplificateur de signal est sa zone de couverture.  Comme nous l’avons dit ci-dessus, la zone de fonctionnement d’un répéteur peut varier de 10 à environ 3000 mètres carrés.  Dans ce cas, le choix dépend de la surface de l’endroit où vous souhaitez installer l’appareil.

Comment comprendre si l’amplificateur de signal fonctionnera dans la zone blanche mobile

Selon l’emplacement de votre maison ou bureau, la réception peut être manquante ou trop faible pour que les appels ou les messages texte puissent passer et que la qualité de la connexion Internet soit acceptable. Trouvez le point le plus élevé de votre bâtiment que vous pouvez atteindre, comme le toit, et vérifiez: y a-t-il un signal mobile ?

Si le téléphone ne capte pas du tout le réseau, le répéteur sera alors inutile, car il ne crée pas de signal à partir de rien, mais amplifie un signal existant.

Si même un signal faible est présent, un amplificateur de réseau mobile vous aidera à augmenter le niveau du signal et à le stabiliser.  Il suffit de choisir un amplificateur et de l’installer sur le toit ou sur le mur d’une maison, d’une résidence de vacances ou d’une propriété commerciale. Vous feriez mieux de choisir une antenne extérieure du type directionnel.  À condition de la tourner en direction du pylône cellulaire, elle pourra capter même un signal faible à grande distance.