Comment fonctionne l’Apple Card ?

By Flavien ROUX

L’Apple Card, lancée en 2019, marque l’entrée d’Apple dans le monde des services financiers. Il s’agit d’une carte de crédit, mais avec une approche typiquement Apple : simplifiée, intégrée et axée sur la vie privée. Dans cet article, nous plongerons dans les détails du fonctionnement de l’Apple Card, ses caractéristiques uniques et ce qu’elle pourrait signifier pour l’avenir des paiements.

En collaboration avec Goldman Sachs en tant qu’émetteur de la carte et Mastercard pour le réseau de paiement, Apple a conçu une carte principalement destinée à être utilisée avec Apple Pay, bien qu’une version physique de la carte soit également disponible.

Caractéristiques principales

  • Design et matériel: La version physique de l’Apple Card est minimaliste, fabriquée en titane, sans numéro de carte, CVV ou date d’expiration visible.
  • Intégration avec l’iPhone: L’Apple Card est conçue pour fonctionner avec l’iPhone. Les utilisateurs peuvent s’inscrire directement depuis l’application Wallet, et une fois approuvés, ils peuvent commencer à l’utiliser avec Apple Pay en quelques minutes.
  • Confidentialité: Apple insiste sur le fait qu’il ne sait pas où un client a effectué un achat, combien il a dépensé ou ce qu’il a acheté. Goldman Sachs, en tant qu’émetteur, ne partagera pas non plus ces données pour des publicités ou du marketing.
  • Récompenses quotidiennes: Les utilisateurs gagnent un pourcentage de cashback sur chaque achat : 3 % pour les achats Apple, 2 % pour les achats via Apple Pay et 1 % pour les achats effectués avec la carte physique.

Gestion et suivi

  • Interface utilisateur: L’application Wallet offre une interface conviviale qui catégorise et affiche les dépenses, ce qui facilite le suivi et la gestion des achats.
  • Paiements: L’application encourage les utilisateurs à éviter les intérêts en remboursant leur solde plus fréquemment. Elle fournit également des outils pour estimer les coûts d’intérêt en fonction des montants de remboursement.
  • Support: Pour toute question ou préoccupation, les utilisateurs peuvent envoyer un message texte via iMessage pour obtenir de l’aide, offrant une expérience client plus transparente.
A lire également :   Comment jouer avec les manettes Switch ?

Sécurité

  • Authentification: L’Apple Card utilise la reconnaissance faciale ou la reconnaissance d’empreintes digitales pour les transactions, rendant les achats à la fois sécurisés et rapides.
  • Numéros de carte dynamiques: Plutôt que d’avoir un numéro de carte fixe, l’Apple Card génère des numéros virtuels pour les transactions en ligne, ce qui ajoute une couche de sécurité supplémentaire.

Quelques considérations

  • Exclusivité Apple: Pour utiliser l’Apple Card, posséder un iPhone est nécessaire. Cela limite la portée à l’écosystème Apple.
  • Comparaison avec d’autres cartes: Bien que l’Apple Card offre une expérience utilisateur unique, certaines cartes concurrentes offrent des taux de cashback plus élevés ou d’autres avantages.

Conclusion

L’Apple Card est bien plus qu’une simple carte de crédit. C’est une manifestation de la vision d’Apple pour l’avenir des services financiers : une intégration parfaite entre le matériel, le logiciel et le service. Pour ceux qui sont déjà fortement investis dans l’écosystème Apple, l’Apple Card peut offrir une expérience sans précédent en matière de gestion des finances et des paiements. Toutefois, comme pour tout produit financier, il est crucial de comprendre les termes, les taux d’intérêt et les avantages avant de s’engager.

Laisser un commentaire