Comment fonctionne un tracker ?

By Matthieu CHARRIER

Les trackers, ou fonds indiciels, sont des instruments financiers qui permettent aux investisseurs de suivre les performances d’un indice spécifique du marché boursier. En investissant dans un tracker, les investisseurs cherchent à reproduire les performances d’un marché ou d’un secteur sans avoir à acheter chaque action individuelle. Cet article expliquera en détail comment fonctionne un tracker, les avantages et les inconvénients de l’investissement dans un tracker, ainsi que quelques exemples de trackers populaires.

Types de trackers

Il existe plusieurs types de trackers, chacun conçu pour suivre un indice spécifique du marché boursier. Parmi les plus courants, on trouve :

  1. Trackers d’actions: Ils suivent les indices boursiers tels que le CAC 40, le S&P 500 ou le FTSE 100.
  2. Trackers obligataires: Ils suivent les indices obligataires tels que le Bloomberg Barclays Global Aggregate Bond Index.
  3. Trackers de matières premières: Ils suivent les indices de matières premières tels que le S&P GSCI (Goldman Sachs Commodity Index).
  4. Trackers sectoriels: Ils suivent des secteurs spécifiques du marché, tels que la technologie, la santé ou les énergies renouvelables.

Mécanisme de fonctionnement d’un tracker

Un tracker fonctionne en imitant la composition et les performances d’un indice boursier particulier. Il le fait généralement de deux manières principales:

  1. Réplication physique: Le tracker achète toutes les actions ou obligations composant l’indice qu’il suit, en proportions égales à celles de l’indice. Par exemple, un tracker du CAC 40 détiendra toutes les 40 actions de l’indice dans les mêmes proportions que le CAC 40.
  2. Réplication synthétique: Le tracker utilise des instruments financiers dérivés, tels que les swaps, pour reproduire les performances de l’indice sans détenir les actifs sous-jacents. Cette méthode peut être plus rentable et permettre une meilleure gestion des risques, mais elle peut également présenter des risques supplémentaires liés aux contreparties.

Avantages et inconvénients des trackers

Avantages :

  1. Diversification: Un tracker permet aux investisseurs de diversifier leur portefeuille en investissant dans un large éventail d’actions ou d’obligations.
  2. Coûts réduits: Les trackers ont généralement des frais de gestion plus faibles que les fonds gérés activement, car ils n’ont pas besoin de payer un gestionnaire de fonds pour sélectionner les investissements.
  3. Transparence: Les trackers sont très transparents, car leur composition et leurs performances sont facilement accessibles.

Inconvénients :

  1. Performance limitée: Les trackers sont conçus pour suivre un indice, ce qui signifie qu’ils ne peuvent pas surpasser l’indice qu’ils suivent. Les investisseurs qui cherchent des rendements plus élevés peuvent préférer investir dans des fonds gérés activement.
  2. Risques sectoriels: Les trackers sectoriels peuvent être exposés à des risques spécifiques à un secteur, tels que les fluctuations technologiques ou les changements réglementaires.
  3. Manque de flexibilité: Contrairement aux fonds gérés activement, les trackers ne peuvent pas ajuster rapidement leur portefeuille en fonction des conditions changeantes du marché, ce qui peut les rendre moins réactifs en cas de turbulences.

Exemples de trackers populaires

Voici quelques exemples de trackers populaires disponibles sur le marché :

  1. SPDR S&P 500 ETF (SPY): Ce tracker suit l’indice S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises cotées aux États-Unis. Il s’agit de l’un des trackers les plus populaires et les plus liquides au monde.
  2. iShares MSCI World ETF (URTH): Ce tracker suit l’indice MSCI World, qui couvre les marchés boursiers de 23 pays développés, offrant une exposition diversifiée aux actions mondiales.
  3. Lyxor CAC 40 UCITS ETF (CAC): Ce tracker suit l’indice CAC 40, qui représente les 40 plus grandes entreprises françaises cotées à la Bourse de Paris.
  4. iShares Global Clean Energy ETF (ICLN): Ce tracker suit l’indice S&P Global Clean Energy, qui comprend les entreprises mondiales du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique.
A lire également :   Comment débloquer quelqu'un sur TikTok ?

Comment investir dans un tracker

Investir dans un tracker est généralement simple et peut se faire de plusieurs manières :

  1. Courtiers en ligne: Les investisseurs peuvent acheter et vendre des trackers via des courtiers en ligne tels que Degiro, eToro ou Boursorama. Les frais de transaction varient en fonction du courtier et du tracker choisi.
  2. Plateformes d’investissement: Certaines plateformes d’investissement, comme Wealthsimple ou Yomoni, offrent des portefeuilles prédéfinis comprenant des trackers, permettant aux investisseurs de diversifier leur portefeuille en fonction de leur profil de risque et de leurs objectifs d’investissement.
  3. Investissement régulier: Les investisseurs peuvent également choisir d’investir régulièrement dans des trackers, en mettant en place un plan d’investissement mensuel qui leur permet d’acheter des parts de trackers à intervalles réguliers.

Quels sont les meilleurs trackers ?

Les meilleurs trackers, également appelés ETF (Exchange Traded Funds), dépendent de vos objectifs d’investissement, de votre tolérance au risque et de votre horizon temporel. Les trackers sont des fonds d’investissement passifs qui suivent la performance d’un indice boursier ou sectoriel. Voici quelques exemples de trackers populaires, mais gardez à l’esprit que ces recommandations peuvent changer au fil du temps et en fonction des conditions de marché :

  1. SPDR S&P 500 ETF Trust (SPY) : Il suit l’indice S&P 500, qui représente les 500 plus grandes entreprises américaines. C’est un choix populaire pour les investisseurs cherchant à investir dans un portefeuille diversifié de sociétés américaines.
  2. Invesco QQQ Trust (QQQ) : Il suit l’indice Nasdaq-100, qui se compose des 100 plus grandes entreprises non financières cotées au Nasdaq. Ce tracker est fortement orienté vers les entreprises technologiques.
  3. Vanguard Total Stock Market ETF (VTI) : Il suit l’indice CRSP US Total Market Index, qui représente pratiquement toutes les actions américaines. Cela permet une diversification maximale sur le marché boursier américain.
  4. iShares MSCI EAFE ETF (EFA) : Ce tracker investit dans les actions des marchés développés en dehors des États-Unis et du Canada, notamment en Europe, en Australie et en Extrême-Orient. Il offre une exposition internationale pour diversifier votre portefeuille.
  5. iShares MSCI Emerging Markets ETF (EEM) : Il suit l’indice MSCI Emerging Markets Index, qui se compose d’entreprises de pays émergents. Ce tracker présente un potentiel de croissance plus élevé, mais aussi un risque plus élevé que les trackers des marchés développés.
  6. Vanguard Total Bond Market ETF (BND) : Il suit l’indice Bloomberg Barclays US Aggregate Float Adjusted Index, qui représente le marché obligataire américain. Il offre une diversification pour les investisseurs cherchant à inclure des obligations dans leur portefeuille.

Ces exemples de trackers ne sont pas exhaustifs et il est important de faire des recherches et de consulter un conseiller financier avant de prendre des décisions d’investissement.

A lire également :   Pourquoi les textos sans capuchon sont-ils si tendance ?

Les meilleurs trackers Bluetooth 2022

Comment repérer un tracker ?

Les trackers sont des programmes qui enregistrent vos activités en ligne afin de collecter des informations sur vous. Ils peuvent être utilisés pour suivre votre historique de navigation, collecter des données personnelles telles que votre adresse IP, vos préférences de navigation, etc.

Il existe plusieurs façons de repérer un tracker :

  • Utilisez des outils de blocage de suivi : Il existe de nombreuses extensions de navigateur telles que Privacy Badger, uBlock Origin ou Ghostery qui bloquent les trackers.
  • Recherchez des domaines tiers : Les trackers sont souvent hébergés sur des domaines tiers qui ne sont pas directement liés au site Web que vous visitez. Si vous remarquez des domaines tiers qui semblent suspects, il y a de fortes chances qu’il s’agisse de trackers.
  • Analysez les cookies : Les cookies sont utilisés pour suivre votre activité en ligne et sont souvent utilisés par les trackers. Vous pouvez les trouver dans les paramètres de votre navigateur et les supprimer régulièrement.
  • Surveillez les demandes de consentement : Les sites Web doivent maintenant obtenir votre consentement avant de collecter des données personnelles. Si vous voyez des demandes de consentement répétitives, il est possible que le site utilise des trackers.

En général, la meilleure façon d’éviter les trackers est de suivre les meilleures pratiques de confidentialité en ligne, comme utiliser des extensions de navigateur pour bloquer les trackers, effacer régulièrement vos cookies et ne partager que les informations personnelles nécessaires.

Où mettre un tracker GPS ?

L’emplacement où vous devez placer un tracker GPS dépendra de l’objectif pour lequel vous l’utilisez. Voici quelques endroits courants pour placer un tracker GPS :

  1. Dans un véhicule : Si vous utilisez un tracker GPS pour suivre un véhicule, vous pouvez le placer sous le tableau de bord ou sous le siège du conducteur. Si vous souhaitez cacher le tracker, vous pouvez le placer dans le coffre ou dans la boîte à gants.
  2. Sur un animal de compagnie : Pour suivre un animal de compagnie, vous pouvez placer le tracker GPS sur son collier ou harnais. Veillez à ce que le tracker soit bien fixé pour éviter de perdre le dispositif.
  3. Dans un sac ou une valise : Si vous voyagez avec des objets de valeur ou souhaitez suivre vos bagages, vous pouvez placer le tracker GPS dans votre sac ou votre valise.
  4. Sur une personne : Si vous souhaitez suivre une personne, vous pouvez placer le tracker GPS dans sa poche ou dans son sac. Assurez-vous que la personne est au courant de la présence du tracker et qu’elle y consent.
  5. Dans un équipement de sport : Si vous utilisez des équipements de sport comme des vélos ou des skis, vous pouvez placer le tracker GPS dans les poches de votre sac de sport ou le fixer directement sur l’équipement.

Il est important de noter que l’utilisation de trackers GPS peut être soumise à des règles et des réglementations locales, donc il est conseillé de vérifier les lois applicables avant d’utiliser un tracker GPS.

Quel est le risque maximal d’un tracker ?

Les trackers peuvent présenter différents risques, selon la façon dont ils sont utilisés et les données qu’ils collectent. Voici quelques risques potentiels liés à l’utilisation de trackers :

  1. Violation de la vie privée : Les trackers peuvent collecter des informations personnelles sur les individus, telles que leur emplacement, leurs habitudes de navigation, leurs contacts et leurs préférences. Si ces informations sont divulguées ou utilisées à mauvais escient, cela peut constituer une violation de la vie privée.
  2. Piratage informatique : Les trackers peuvent être des portes d’entrée pour les pirates informatiques qui cherchent à accéder aux données des utilisateurs ou à infecter leur appareil avec des logiciels malveillants.
  3. Utilisation abusive : Les trackers peuvent être utilisés pour surveiller les activités des employés, des enfants ou des conjoints sans leur consentement, ce qui peut être considéré comme une utilisation abusive.
  4. Falsification de données : Les données collectées par les trackers peuvent être falsifiées ou modifiées pour tromper les utilisateurs ou les tierces parties qui y ont accès.
A lire également :   Pourquoi Google Chrome ne fonctionne pas sur mon téléphone ?

Il est important de noter que l’utilisation de trackers peut être réglementée par des lois et des règlements, et leur utilisation abusive peut entraîner des conséquences juridiques. En général, il est conseillé de ne pas utiliser de trackers à moins que cela ne soit absolument nécessaire et de prendre des mesures pour protéger la vie privée et la sécurité des données des utilisateurs.

Comment savoir si j’ai un tracker sur mon portable ?

Il est possible qu’un tracker soit installé sur votre téléphone portable sans que vous en soyez conscient. Voici quelques signes qui peuvent indiquer la présence d’un tracker :

  1. La batterie de votre téléphone se décharge plus rapidement que d’habitude.
  2. Votre téléphone portable est chaud même lorsqu’il est en veille.
  3. Des applications inconnues apparaissent sur votre téléphone.
  4. Des messages ou des appels étranges ou inattendus sont reçus sur votre téléphone.
  5. Le volume ou le réglage de l’appareil photo change de façon inattendue.
  6. Des bruits de fond étranges se produisent pendant les appels téléphoniques.
  7. Le téléphone portable ne fonctionne pas normalement ou se bloque souvent.

Si vous constatez l’un de ces signes, il est possible que votre téléphone soit infecté par un tracker. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour détecter et supprimer un tracker sur votre téléphone :

  1. Vérifiez les applications installées sur votre téléphone portable. Si vous trouvez des applications inconnues ou suspectes, supprimez-les immédiatement.
  2. Utilisez un logiciel antivirus pour scanner votre téléphone et détecter les logiciels malveillants.
  3. Vérifiez les paramètres de confidentialité de votre téléphone et limitez l’accès aux applications et aux informations sensibles.
  4. Effectuez une réinitialisation d’usine pour supprimer toutes les données et les applications de votre téléphone.

Si vous soupçonnez toujours la présence d’un tracker sur votre téléphone portable après avoir pris ces mesures, il est recommandé de contacter un professionnel de la sécurité informatique pour vous aider à détecter et supprimer le tracker.

Conclusion

Les trackers sont des instruments financiers populaires qui offrent aux investisseurs une exposition diversifiée à des indices boursiers spécifiques. Ils présentent des avantages tels que des frais de gestion réduits, une diversification et une transparence accrues, mais également des inconvénients tels que des performances limitées et un manque de flexibilité. En comprenant comment fonctionne un tracker et en pesant les avantages et les inconvénients, les investisseurs peuvent décider si les trackers sont adaptés à leurs objectifs d’investissement et à leur tolérance au risque.

Laisser un commentaire