L’avenir de l’Apple Card est incertain alors que les dépôts sur les comptes d’épargne dépassent les 10 milliards de dollars

By Flavien ROUX

Apple a annoncé aujourd’hui que les dépôts sur les comptes d’épargne des détenteurs de cartes Apple Card ont atteint 10 milliards de dollars. Apple et Goldman Sachs sont fiers de franchir cette étape. Cependant, l’avenir de l’Apple Card reste incertain, selon des rapports récents.

L’Apple Card est disponible pour les clients iPhone depuis 2019. La carte offre une remise de 3 % sur les achats effectués chez Apple et dans quelques autres magasins. Apple a lancé ses comptes d’épargne à taux d’intérêt élevé en avril. L’argent peut être transféré de l’Apple Card ou d’autres comptes bancaires. Le taux d’intérêt du compte, qui était de 4,15 % par an, a suscité le plus d’enthousiasme. Ce taux est supérieur à celui de l’épargne traditionnelle. Il est difficile de gérer ce compte en utilisant autre chose que l’application Wallet sur un iPhone.

Le compte d’épargne semble avoir connu un énorme succès. Plus de 10 milliards de dollars ont été déposés sur l’ensemble des comptes depuis son lancement en avril. Goldman Sachs, la société qui gère le compte Apple Card, a déclaré dans un communiqué : « Nous sommes très heureux de ce succès, car nous continuons à fournir des services transparents et précieux aux utilisateurs de l’Apple Card, en mettant l’accent sur la création d’expériences de premier ordre qui aident les consommateurs à mener une vie plus saine sur le plan financier.

La décision d’Apple intervient quelques mois après des informations selon lesquelles les relations entre Apple et Goldman Sachs étaient tendues. Il est possible qu’Apple doive trouver un autre partenaire pour gérer ses produits financiers. En juin, Reuters avait fait état de l’intention de Goldman Sachs de mettre fin à son partenariat avec Apple. American Express aurait pris le relais pour s’occuper de la carte Apple. The Information a rapporté en juillet que Goldman Sachs était frustré par la baisse de ses bénéfices. L’Apple Card ne perçoit pas de frais. Les paiements sont alignés sur l’année civile (ce qui n’est pas le cas de la plupart des cartes).

A lire également :   Se loger

Apple et Goldman Sachs restent pour l’instant partenaires, et on ne sait pas ce qu’il adviendrait de l’Apple Card et du compte d’épargne qui lui est associé si les deux sociétés se séparaient. Selon des informations antérieures, l’Apple Card doit fonctionner sur le réseau de Mastercard jusqu’en 2026 au moins. Les partenaires financiers d’Apple sont assurés par la FDIC. Cela signifie que personne ne doit s’inquiéter de la disparition de son argent.

Laisser un commentaire