Microsoft a travaillé sur un sous-système Windows pour Android, permettant aux applications et aux jeux Android de fonctionner facilement sous Windows 11. Cette fonctionnalité est désormais disponible dans de nouveaux pays.

Bien que le sous-système Windows pour Android ne soit qu’une machine virtuelle (complexe), et qu’il ne devrait donc pas y avoir de limitations géographiques, la fonctionnalité n’a été officiellement disponible qu’aux États-Unis. Les restrictions pourraient être dues à l’intégration du sous-système avec l’Amazon Appstore, qui est la méthode recommandée pour installer les applications et les jeux Android, mais l’Amazon Appstore est actuellement disponible dans plus de 200 pays et territoires.

ANDROID 13 PEUT EXÉCUTER WINDOWS 11 SUR TÉLÉPHONE OU TABLETTE

La bonne nouvelle est que le sous-système Windows pour Android va commencer à être déployé dans davantage de pays. Microsoft a révélé dans un billet de blog, « l’aperçu de l’Amazon Appstore sur Windows 11 est actuellement disponible aux États-Unis, et il sera étendu à cinq pays supplémentaires, dont la France, l’Allemagne, l’Italie, le Japon et le Royaume-Uni, d’ici la fin de l’année. »

Ce n’est pas la seule amélioration apportée aux applications Android. Microsoft a révélé la semaine dernière que le sous-système est en cours de mise à jour vers Android 12.1, avec une meilleure intégration au bureau et une page de paramètres remaniée. La mise à jour est toujours en cours de test avec Windows Insiders, mais elle devrait être déployée pour tout le monde une fois que tous les bugs auront été résolus.

Il est toujours ennuyeux que le sous-système soit limité à certains pays, mais il existe des méthodes non officielles pour l’activer dans d’autres régions qui impliquent le sideloading du paquet Microsoft Store requis.