Pourquoi n’avons-nous pas encore d’ordinateurs à 128 bits ?

By Corentin BURTIN

Au cours des vingt dernières années, nous en sommes restés au 64 bits. Quelle sera la prochaine étape dans la technologie des processeurs ?

Processeurs 32 bits et 64 bits

Un ordinateur 32 bits peut traiter 32 bits, tandis qu’un ordinateur 64 bits peut en traiter 64. Les ordinateurs 64 bits peuvent donc traiter plus d’informations simultanément, ce qui se traduit par de meilleures performances.

Windows 10 est la dernière version à prendre en charge les anciens processeurs. Alors que la plupart des ordinateurs et des téléphones portables modernes utilisent le traitement 64 bits, certains modèles plus anciens ont encore des processeurs 32 bits. Windows 11 n’a plus de version 32 bits. Windows 10 est donc la dernière version à prendre en charge cet ancien processeur. Apple MacOS a également complètement cessé de prendre en charge les applications 32 bits. Les deux principales plates-formes informatiques semblent avoir définitivement dit adieu au 32 bits.

Taille de la mémoire vive et taille des bits

Un processeur 32 bits est conçu pour traiter les données par morceaux de 32 bits, ce qui signifie qu’il peut adresser 4 294 967 296, ou 232, emplacements de mémoire individuels. L’espace d’adressage de la mémoire réservé par d’autres dispositifs matériels, tels que les GPU, peut limiter la quantité de mémoire réellement utilisable dans les systèmes 32 bits. Si, par exemple, votre GPU est équipé de 512 Mo, vous ne pourrez accéder qu’à 3,5 Go.

A lire également :   Quelle est la meilleure solution : Google Classroom ou Microsoft Teams ?

Les ordinateurs 64 bits peuvent accéder à beaucoup plus de mémoire que leurs équivalents 32 bits. Un processeur 64 bits est conçu pour traiter les données par morceaux de 64 bits, ce qui lui permet d’accéder à 18 446 744 073 709 551 616 (2^64) emplacements de mémoire individuels, chacun ayant une adresse unique. En théorie, une unité centrale de 64 bits peut adresser 16 exaoctets de mémoire vive.

En réalité, la quantité qu’une unité centrale 32 bits est capable de gérer dépend du système d’exploitation et du matériel de l’ordinateur. Bien que les ordinateurs 64 bits puissent accueillir une quantité de mémoire vive beaucoup plus importante que les systèmes 32 bits, ils restent plus chers.

Pourquoi les distros Linux arrêtent les versions 32 bits 

Pourquoi les unités centrales sont-elles passées à l’architecture 64 bits ?

Pour répondre à la demande croissante de puissance de traitement et à la capacité d’adresser la mémoire plus efficacement, l’architecture des processeurs est passée d’une conception 32 bits à une conception 64 bits. Les ordinateurs personnels ont commencé à utiliser des puces 64 bits au début des années 2000. Mais ces processeurs sont disponibles depuis les années 1990.

Les processeurs 64 bits peuvent accéder à plus de mémoire et traiter de plus grandes quantités de données. Ils sont supérieurs en termes de performances et d’efficacité à leurs homologues 32 bits. C’est pourquoi la plupart des ordinateurs et des smartphones utilisent aujourd’hui des processeurs 64 bits.

En particulier, l’augmentation du nombre de processeurs a entraîné un besoin accru de capacité de mémoire vive.

Les bits de taille élevée présentent de nombreux avantages

A lire également :   Les meilleurs hotspots mobiles 2022

Une taille de bit plus élevée permet d’obtenir une plus grande gamme de valeurs numériques. Cela peut être utile pour les tâches nécessitant de la précision, telles que les calculs scientifiques et financiers.

Il est également possible de mettre en œuvre des mesures de sécurité renforcées pour les tâches de cryptage, étant donné qu’il devient de plus en plus difficile de déchiffrer les codes lorsque la taille des bits augmente.

En ajoutant plus de bits à un ordinateur, celui-ci peut traiter des quantités plus importantes et des données plus complexes. Les performances globales s’en trouvent améliorées.

Il peut également être avantageux d’augmenter la taille des bits de votre ordinateur afin de le rendre plus compatible avec des ensembles de données volumineux ou des applications complexes. C’est un problème qui affecte l’apprentissage automatique ainsi que d’autres applications HPC.

Qu’est-ce que la profondeur de bits ?

Pourquoi nous n’aurons peut-être jamais besoin d’ordinateurs à 128 bits

Il est presque impossible de prévoir l’avenir de l’informatique. Mais il y a quelques raisons pour lesquelles les ordinateurs à 128 bits pourraient ne jamais être nécessaires.

Au fur et à mesure que la taille des bits des processeurs augmente, les gains en termes de performances et de fonctionnalités tendent à diminuer. Par exemple, le passage de 64 à 128 bits est loin d’être aussi spectaculaire que le passage de 8 à 16 bits.

Autres solutions. Il peut y avoir d’autres solutions qu’un processeur unique avec des bits de grande taille, comme l’utilisation de plusieurs processeurs.

Limites physiques. Un processeur moderne complexe de 128 bits peut ne pas être possible en raison de contraintes matérielles ou technologiques.

A lire également :   Adaptateur péritel HDMI : Un pont entre ancien et moderne

Coût et ressources. Le coût et les ressources nécessaires au développement et à la fabrication de processeurs à 128 bits peuvent rendre la production de masse non rentable.

Les avantages du passage à 128 bits ne sont peut-être pas aussi importants aujourd’hui. Toutefois, de nouvelles technologies ou applications pourraient apparaître à l’avenir et favoriser le développement de ce processeur.

À l’avenir, des percées dans le domaine de l’informatique quantique, de l’intelligence artificielle ou d’autres technologies encore à découvrir pourraient entraîner un besoin de processeurs plus puissants et de taille de bits plus élevée. Il est impossible de prédire l’avenir de la technologie. Ce qui peut sembler sans importance ou improbable aujourd’hui pourrait s’avérer nécessaire dans quelques années.

Laisser un commentaire