Que faire en cas de phishing email ?

By Thomas GROLLEAU

Aujourd’hui, le phishing est considéré comme l’une des méthodes d’escroquerie les plus courantes sur la toile. En effet, cette pratique implique l’utilisation du logo et du nom d’une entité respectée pour attirer l’attention des utilisateurs en ligne. L’escroc incite la victime à effectuer une mise à jour ou à confirmer des informations personnelles sensibles. Les emails de phishing exploitent l’ingénierie sociale afin d’inciter les utilisateurs à réagir de manière impulsive. Que faire en cas de phishing email ? Faisons le point dans cet article.

Qu’est-ce que le phishing ?

Le phishing est une méthode de fraude utilisée sur Internet dans le but d’obtenir des données personnelles ou bancaires en se faisant passer pour une source de confiance. Cette forme d’arnaque peut prendre diverses formes à travers des e-mails, des appels, des SMS ou même des messages sur les réseaux sociaux. Toutefois, avec le logiciel SaaS anti-phishing Altospam, vous pouvez lutter contre cette pratique. Ce logiciel permet de sécuriser l’ensemble des adresses e-mail au sein de votre entreprise contre les menaces comme les virus, les logiciels malveillants, les spams et les tentatives d’hameçonnage.

L’objectif central du phishing est de soutirer des données sensibles ou de l’argent à la victime. Les cybercriminels adoptent divers stratagèmes pour contourner votre vigilance. Ils peuvent se faire passer pour des entités reconnues comme le trésor public, les administrations, la sécurité sociale, les fournisseurs d’électricité, les opérateurs téléphoniques, les banques, les sites de commerce électronique ou les réseaux sociaux. Ils déploient de faux messages par e-mail avec l’en-tête et le logo authentiques de l’organisme.

A lire également :   Comment faire pour récupérer un mot de passe oublié ?

Ces messages revêtent souvent un caractère alarmiste. Par exemple, vous pouvez recevoir une notification qui prétende que votre caisse d’assurance maladie a un remboursement de frais à vous verser. Ainsi, vous serez tenté de faire une mise à jour de vos données pour un traitement rapide.

Ces messages manipulatoires vous incitent à cliquer sur des liens frauduleux. En suivant ces liens, vous êtes redirigé vers une page frauduleuse où l’on vous demande de fournir vos données personnelles comme les identifiants et les mots de passe. Cette démarche permet aux fraudeurs d’initier des paiements non autorisés ou de compromettre la sécurité de votre compte. Alors, soyez vigilant face aux communications suspectes.

Quelles sont les démarches à suivre en cas de phishing email ?

Vous avez cliqué sur un lien suspect ? Vous craignez d’avoir été victime d’une arnaque en ligne ? Si tel est le cas, voici quelques mesures à prendre pour minimiser les conséquences et prévenir toute récidive.

Faites opposition auprès de votre institution bancaire

Faire opposition sur vos moyens de paiement auprès de votre organisme bancaire permet d’empêcher les arnaqueurs à vous soutirer de l’argent. En effet, une fois en possession de vos identifiants, ils chercheront à accéder à tous vos comptes. Ils vont s’attaquer en particulier vos sites marchands.

D’ailleurs, étant donné que toutes les plateformes d’e-commerce ne requièrent pas une double identification, les fraudeurs pourraient tenter d’effectuer des achats dans le but de transférer des fonds. Dès lors, le blocage rapide de votre carte bancaire démontre à la banque et aux autorités que vous avez immédiatement pris les mesures nécessaires pour contrer toute tentative d’escroquerie.

A lire également :   Comment ajouter l'éducation à LinkedIn

Changez vos mots de passe

Si vous avez saisi vos identifiants sur une fausse page eBay ou Amazon, le pirate pourrait essayer en priorité de se connecter à ces sites. En effet, modifiez votre mot de passe sur la plateforme concernée. Par ailleurs, du moment où de nombreuses personnes utilisent la même combinaison secrète pour plusieurs comptes, il est recommandé d’adopter la même démarche pour tous vos autres comptes.

Alors, changez vos mots de passe sur les réseaux sociaux, les sites de commerce électronique et les comptes administratifs. Bien que cela puisse demander du temps, prendre ces précautions est plus prudent que de laisser une opportunité au pirate de s’emparer d’autres données. Vos informations personnelles peuvent être facilement vendues sur des forums en ligne ou sur le darknet.

Signalez le site frauduleux

Pour signaler le site d’arnaque, vous pouvez transmettre le lien à Signal-spam.fr ou Phishing-initiative.fr. Ces initiatives sont dédiées à la lutte contre le spam et le phishing. En collaborant avec elles, vous contribuez à la fermeture du site frauduleux. Signal-spam.fr et Phishing-initiative.fr ont pour mission de prendre des mesures appropriées pour mettre fin à ces activités malveillantes.

Ne donnez pas vos informations bancaires

Une autre mesure à prendre est de ne jamais divulguer des informations bancaires. En effet, les pirates peuvent utiliser la technique du vishing en vous appelant avec le numéro usurpé de votre banque. Dans ces conditions, vous devez rester vigilant pour ne fournir aucune information. D’ailleurs, votre conseiller bancaire ne peut vous contacter de cette manière pour de telles procédures.

A lire également :   Le Galaxy Z Flip 3 est-il étanche ?

Les fraudeurs peuvent manipuler l’affichage du numéro de téléphone pour faire croire qu’ils appellent au nom de votre banque, dans le but de recueillir des données sensibles. Alors, gardez à l’esprit que les institutions financières ne sollicitent généralement pas de telles informations par téléphone. Par ailleurs, si vous avez des doutes, contactez votre banque directement en utilisant les coordonnées officielles pour confirmer l’authenticité de l’appel. Rester vigilant face à de telles tentatives contribue à protéger vos informations financières contre les risques d’escroquerie.

Conservez les preuves

Conserver les preuves du phishing permettra aux enquêteurs de retracer l’origine de l’offensive. Pour le faire, vous pouvez prendre des captures d’écran de votre Smartphone ou de l’écran de votre ordinateur pour documenter ces tentatives d’escroquerie. En archivant ces preuves, vous fournissez aux autorités des éléments utiles pour enquêter sur l’auteur de l’attaque et prendre les mesures nécessaires. Les captures d’écran peuvent servir de documentation visuelle pour illustrer le contenu suspect, l’adresse e-mail ou le numéro de téléphone utilisé.

Laisser un commentaire