L’AirTag d’Apple peut être un excellent moyen de retrouver des objets perdus ou manquants, mais il y a des limites, la distance étant probablement la plus importante.

AirTag est un puissant traceur d’objets et peut être utilisé de multiples façons pour retrouver un objet perdu, mais il y a tout de même quelques limites à connaître, la distance étant l’une des plus importantes. Depuis qu’Apple a lancé l’AirTag, de nombreuses personnes ont trouvé des moyens intéressants et novateurs d’utiliser le traceur d’objets, mais quel que soit le caractère unique de l’objet auquel l’AirTag est attaché, la distance importe lorsqu’il s’agit de le retrouver.

Comme la plupart des traceurs d’objets, l’AirTag est capable d’utiliser la technologie Bluetooth pour transmettre sa position à un appareil proche. Contrairement à d’autres traqueurs d’objets, AirTag prend également en charge la fonction Precision Finding d’Apple, qui utilise la bande ultralarge pour trouver des objets avec encore plus de précision. Ces deux solutions sont complétées par la prise en charge de Find My network, qui permet de retrouver l’AirTag avec l’aide d’autres appareils.

La portée de l’AirTag dépend de la méthode de localisation utilisée. Apple n’a pas encore déclaré la distance réelle, mais il y a quelques indications claires qui peuvent aider. Un AirTag utilise le Bluetooth pour se connecter à un iPhone pendant le processus de configuration initial, et un iPhone doit se trouver dans un rayon de 10 mètres pour se connecter à n’importe quel périphérique Bluetooth, selon Apple. Par conséquent, et indépendamment de la portée réelle d’un AirTag, la distance de fonctionnement est de 10 mètres.

Il convient de garder à l’esprit que cette distance est généralement considérée comme la portée maximale, car d’autres facteurs peuvent limiter la distance d’une connexion Bluetooth. Par exemple, le Bluetooth dépend en grande partie d’une ligne de vue claire, les obstacles, tels que les murs, pouvant affecter la connexion. Cela dit, certains utilisateurs peuvent trouver qu’ils peuvent tirer quelques mètres de plus de la connexion, selon l’objet, l’emplacement et la ligne de visée.

La meilleure alternative à AirTag pour Android

Find My et Ultra-Wideband comblent les lacunes de Bluetooth

Bien que les périphériques Bluetooth puissent varier en termes de distance, une distance de 33 pieds est généralement associée à la spécification Bluetooth de classe 2. On ne sait pas encore si un AirTag est classé comme un appareil de classe 2, mais cela serait logique. Les puces de classe 2 sont très couramment utilisées dans les appareils mobiles, y compris les casques Bluetooth. L’AirTag comprend la nouvelle puce U1, mais c’est principalement pour la prise en charge de l’ultra large bande. Par exemple, l’Apple Watch Series 7 comprend également une puce U1 et prend en charge Bluetooth 5.0, mais sa portée maximale est également de 10 mètres.

Indépendamment de la classe et de la distance, Bluetooth n’est pas la somme d’un AirTag, et Find My et l’ultra-large bande sont tous deux conçus pour aider là où Bluetooth ne peut pas. Par exemple, en dehors de la portée Bluetooth, le réseau Find My peut être utilisé pour trouver la zone générale d’une AirTag, ce qui permet de localiser initialement un objet perdu ou manquant à grande distance. Une fois à portée, Bluetooth peut prendre le relais. Ensuite, lorsque l’appareil est suffisamment proche, la bande ultralarge à courte portée permet de s’assurer que l’emplacement exact d’un AirTag peut être identifié, même lorsque Bluetooth a des difficultés à localiser l’objet.

Alors, comment tout cela se compare-t-il aux autres trackers Bluetooth ? Si l’on s’en tient strictement à la portée Bluetooth de l’AirTag, elle est nettement inférieure à celle de certains concurrents. Le Tile Mate, par exemple, annonce une portée Bluetooth de 76 mètres. La Tile Pro est encore plus performante, avec une portée de 400 pieds / 120 mètres. C’est également le cas du Galaxy SmartTag de Samsung, qui offre la même portée de 400 pieds que le Tile Pro.

Bien que ces trackers aient largement battu AirTag sur le plan Bluetooth, il est important de rappeler qu’AirTag est le seul tracker qui se connecte au réseau Find My. Si une personne possédant un appareil Apple moderne se trouve à proximité d’un AirTag perdu, cela suffit à alerter le propriétaire de l’AirTag de son emplacement exact. Compte tenu des centaines de millions d’appareils Apple qui alimentent le réseau Find My, c’est un avantage considérable.

Faut-il utiliser un AirTag ou un traceur GPS ?

Les utilisateurs peuvent se demander si un AirTag peut être utilisé à la place d’un traceur GPS, mais il existe quelques différences essentielles entre les deux. Contrairement à l’AirTag, le traceur GPS s’appuie sur les satellites pour trouver un objet ou une personne n’importe où dans le monde, ce qui signifie qu’il n’y a pas de limite de portée. Il ne dépend pas non plus des appareils à proximité pour transmettre sa position, car il utilise un récepteur intégré pour communiquer directement avec les satellites.

Les traceurs GPS peuvent fournir des mises à jour précises et en direct de l’emplacement d’un objet grâce à une application connectée. Cependant, ils peuvent être plus chers que les AirTags. Ils nécessitent également une carte SIM afin de transmettre la localisation en temps réel à l’utilisateur sur un réseau cellulaire, généralement via une application. Cela signifie que la plupart des trackers GPS nécessitent un abonnement mensuel supplémentaire, en plus du coût du tracker lui-même.

Les AirTags sont idéaux pour suivre les objets perdus comme les sacs, les portefeuilles et les clés. Cependant, les traceurs GPS sont le meilleur choix lorsque quelque chose doit être suivi en temps réel. Ils constituent un moyen beaucoup plus fiable de garder un œil sur les jeunes enfants et les animaux domestiques, en particulier dans les situations où il peut être crucial d’avoir accès à leur emplacement précis.

Les traceurs GPS sont également idéaux pour suivre des objets qui peuvent parcourir de longues distances, comme les voitures. Un tracker GPS offre clairement plus de distance et de portée qu’un AirTag, mais au final, le choix entre les deux se résume au cas d’utilisation.