Que vous souhaitiez câbler toute votre maison ou que vous cherchiez simplement à faire passer un câble jusqu’à la pièce voisine, vous vous posez forcément des questions sur les limites de longueur des câbles Ethernet et sur les risques de problèmes de connexion. Voici tout ce que vous devez savoir.

La longueur du câble Ethernet est-elle importante ?

Un câble Ethernet vous permet de connecter physiquement votre ordinateur à l’Internet ou à un réseau local. Il comprend des fils de cuivre pour transmettre un signal électrique contenant des paquets de données d’une extrémité à l’autre. Mais lorsque le signal se déplace dans le cuivre, il se dégrade en raison de la résistance. Par conséquent, tous les câbles Ethernet ont une limite de distance maximale.

Si vous utilisez un câble Ethernet sur une distance supérieure à sa limite, vous remarquerez une diminution de la vitesse de connexion. Parfois, lorsque le câble est beaucoup plus long que la limite, vous pouvez même subir une perte de connexion.

Longueur maximale d’un câble Ethernet

Les câbles Ethernet sont divisés par leur catégorie, qui définit leurs capacités et leurs caractéristiques, notamment la vitesse de transfert des données. Par exemple, les câbles de catégorie 5 (Cat-5) peuvent supporter des vitesses de transfert de données allant jusqu’à 100Mbps. De même, un câble Cat-5e peut soutenir des vitesses allant jusqu’à 1000Mbps.

Mais malgré leurs différentes capacités, presque tous les câbles Ethernet, quelle que soit leur catégorie, ont la même longueur maximale de 100 mètres pour leur vitesse nominale. Cela est possible parce que plus on monte en catégorie, plus les câbles Ethernet ont des exigences strictes, telles qu’un meilleur blindage pour réduire les interférences et plus de torsions ou une cannelure pour réduire la diaphonie. En outre, des fils plus épais ou de plus faible calibre sont utilisés dans les câbles de catégorie supérieure. La résistance étant inversement proportionnelle à l’épaisseur d’un conducteur (le cuivre dans le cas des câbles Ethernet), les fils plus épais ou de plus faible calibre ont moins de résistance que les fils plus fins.

Il existe trois exceptions majeures à la limite de longueur des câbles Ethernet : Cat-6, Cat-7a et Cat-8. En général, cependant, vous n’avez à vous soucier que de la catégorie 6. Les câbles Cat-7a sont basés sur une norme propriétaire, il est donc peu probable que vous les rencontriez, et les câbles Cat-8 sont uniquement utilisés dans les centres de données et autres installations d’entreprise à large bande passante.

Alors que les câbles Ethernet Cat-6 peuvent supporter des vitesses de données de 1Gbps jusqu’à 100 mètres, ils ne peuvent fournir des vitesses de 10Gbps que jusqu’à 55 mètres (121 pieds). Leur limite de longueur est donc de 55 mètres, si vous voulez des vitesses maximales. De même, les câbles Cat-7a ne peuvent supporter des vitesses de 40Gbps que jusqu’à 50 mètres, mais conviennent pour des vitesses de 10Gbps jusqu’à 100 mètres. Enfin, les câbles Cat-8 ont une longueur maximale de 30 mètres pour leur vitesse nominale.

Une autre chose à retenir concernant la limite de longueur des câbles Ethernet est qu’elle fait référence à la longueur totale du canal Ethernet. Un canal est essentiellement la connexion complète de bout en bout d’un câble entre un routeur, un hub ou un commutateur et un appareil, tel qu’un ordinateur, une console de jeu ou un téléviseur. Ainsi, si vous utilisez des liaisons permanentes avec des prises femelles keystone et des câbles de raccordement, la longueur totale des câbles de raccordement et de la liaison ne peut pas dépasser la limite. Il en va de même lorsque vous utilisez un coupleur Ethernet pour prolonger la longueur d’un câble.

Pouvez-vous contourner la limite de longueur des câbles Ethernet ?

Les câbles Ethernet peuvent être limités à une longueur maximale de 100 mètres, mais cela ne signifie pas que vous devez limiter la taille de votre réseau. Vous pouvez utiliser un commutateur réseau pour étendre la longueur d’une connexion Ethernet. Il régénère le signal de données pour l’aider à parcourir de plus longues distances.

Une autre solution consiste à utiliser des convertisseurs Ethernet vers fibre optique. Comme les câbles en fibre optique utilisent des brins de verre et de la lumière pour transmettre le signal de données, ils sont comparativement moins sensibles à la dégradation ou à l’atténuation du signal que les câbles en cuivre. Les câbles en fibre optique peuvent donc être longs de plusieurs kilomètres.

Bien que les câbles Ethernet aient une longueur maximale, la plupart des consommateurs ordinaires n’auront jamais à s’en préoccuper car il est peu probable que leur parcours de câble Ethernet dépasse 10 à 20 mètres. Mais si vous avez une propriété immense et que vous faites courir des câbles Ethernet sur de longues distances, il est essentiel de garder à l’esprit les limites de longueur pour éviter tout problème de performance.