WSL : Pourquoi utiliser WSL ?

By Flavien ROUX

Windows Subsystem for Linux (WSL) est une compatibilité permettant d’exécuter des environnements Linux sur les systèmes d’exploitation Windows. Cela permet aux développeurs et aux administrateurs système de tirer parti des avantages des deux mondes – Windows et Linux – dans un seul environnement. Dans cet article, nous explorons les raisons pour lesquelles vous devriez envisager d’utiliser WSL, ses avantages et des exemples de cas d’utilisation.

Les avantages de WSL

A. Intégration fluide avec Windows

  1. WSL est intégré directement dans Windows, ce qui signifie que vous pouvez exécuter des commandes Linux et des applications sans quitter votre environnement Windows habituel.
  2. Les fichiers et les répertoires peuvent être partagés entre Windows et Linux, vous permettant de travailler avec les mêmes fichiers et données sans avoir besoin de les copier d’un système à l’autre.

B. Performances améliorées

  1. WSL offre de meilleures performances par rapport à d’autres solutions de virtualisation ou de double démarrage, car il s’exécute directement sur le matériel Windows sans passer par une couche de virtualisation.
  2. Les applications Linux peuvent tirer parti des ressources système de Windows, y compris le processeur, la mémoire et le stockage, pour des performances optimales.

C. Compatibilité avec les outils et les applications Linux

  1. WSL prend en charge un large éventail d’outils et d’applications Linux, y compris les éditeurs de texte, les environnements de développement intégré (IDE), les systèmes de gestion de base de données et les serveurs web.
  2. Les développeurs et les administrateurs système peuvent ainsi continuer à utiliser leurs outils préférés tout en bénéficiant de l’écosystème Windows.

Cas d’utilisation de WSL

A. Développement d’applications multiplateformes

  1. Les développeurs qui créent des applications pour Windows, Linux et d’autres systèmes d’exploitation peuvent utiliser WSL pour tester et déboguer leur code dans un environnement Linux sans avoir besoin de redémarrer ou d’utiliser une machine virtuelle.
  2. Cela permet d’accélérer le processus de développement et de réduire les erreurs potentielles liées à l’utilisation de différents environnements de développement.
A lire également :   Les stylos sont-ils universels ?

B. Administration système et DevOps

  1. Les administrateurs système et les professionnels DevOps peuvent utiliser WSL pour exécuter des scripts et des outils Linux sur des machines Windows, facilitant ainsi la gestion de leurs environnements de production.
  2. Cela peut inclure des tâches telles que l’automatisation des déploiements, la surveillance des performances et la gestion des configurations.

C. Formation et apprentissage

  1. WSL est un excellent outil pour les personnes qui souhaitent apprendre à utiliser Linux sans avoir à installer un système d’exploitation Linux séparé sur leur machine.
  2. Les utilisateurs peuvent explorer et expérimenter les commandes et les outils Linux tout en conservant un environnement Windows familier pour leurs autres tâches.

Comment installer et configurer WSL

A. Installation de WSL

  1. WSL est facile à installer sur les systèmes d’exploitation Windows compatibles, tels que Windows 10 et Windows Server 2019.
  2. Pour installer WSL, il suffit de suivre les instructions fournies par Microsoft, qui incluent l’activation de la fonctionnalité WSL et l’installation d’une distribution Linux à partir du Microsoft Store.

B. Configuration de WSL

  1. Une fois WSL installé, vous pouvez configurer votre environnement Linux en fonction de vos besoins et de vos préférences.
  2. Cela peut inclure l’installation d’outils et d’applications supplémentaires, la personnalisation des paramètres système et l’intégration avec d’autres services Windows.

WSL 2 : la nouvelle génération de WSL

A. Améliorations de WSL 2

  1. WSL 2 est la dernière version de WSL et offre des améliorations significatives en matière de performances, de compatibilité et de fonctionnalités.
  2. Parmi ces améliorations, citons un noyau Linux complet, une meilleure compatibilité avec les applications Linux et une gestion plus efficace des ressources système.

B. Migrer vers WSL 2

  1. Si vous utilisez déjà WSL, vous pouvez mettre à niveau vers WSL 2 en suivant les instructions de Microsoft.
  2. La migration vers WSL 2 vous permettra de bénéficier des dernières améliorations et fonctionnalités tout en conservant votre environnement Linux existant.
A lire également :   Peut-on diviser l'écran sur l'iPhone ?

Comment fonctionne WSL ?

WSL (Windows Subsystem for Linux) est une fonctionnalité de Windows 10 qui permet aux utilisateurs de Windows d’exécuter des applications Linux directement sur leur ordinateur Windows, sans avoir besoin d’installer une machine virtuelle ou de créer une partition de disque distincte.

WSL fonctionne en fournissant un environnement d’exécution Linux à partir de la couche Windows NT. Cela permet aux utilisateurs de lancer des applications Linux en utilisant la ligne de commande de Windows, et d’accéder aux fichiers et aux données stockées sur leur système de fichiers Windows.

WSL utilise un noyau Linux personnalisé pour gérer l’interaction entre les applications Linux et le système d’exploitation Windows. Il utilise également une traduction dynamique pour convertir les appels système Linux en appels système Windows, permettant ainsi aux applications Linux de s’exécuter de manière transparente sur Windows.

WSL prend en charge plusieurs distributions Linux, notamment Ubuntu, Debian, SUSE Linux Enterprise Server et Kali Linux. Les utilisateurs peuvent installer ces distributions Linux à partir du Microsoft Store, puis accéder aux applications Linux à partir de la ligne de commande Windows ou de l’interface graphique de leur choix.

En résumé, WSL est une fonctionnalité de Windows 10 qui fournit un environnement d’exécution Linux à partir de la couche Windows NT, permettant aux utilisateurs d’exécuter des applications Linux directement sur leur ordinateur Windows, sans avoir besoin d’une machine virtuelle ou d’une partition de disque distincte.

Comment installer WSL sur Windows ?

Voici comment installer WSL (Windows Subsystem for Linux) sur Windows 10 :

  1. Ouvrez les paramètres de Windows 10 en cliquant sur le bouton « Démarrer » et en sélectionnant l’icône en forme d’engrenage dans le menu.
  2. Cliquez sur « Mise à jour et sécurité », puis sur « Pour les développeurs » dans le volet de gauche.
  3. Activez l’option « Mode développeur ».
  4. Cliquez sur le bouton « Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows » en haut de la page.
  5. Cochez la case « Windows Subsystem for Linux ».
  6. Cliquez sur « OK » et redémarrez votre ordinateur si nécessaire.
  7. Ouvrez le Microsoft Store en cliquant sur l’icône de la boutique dans la barre des tâches.
  8. Recherchez la distribution Linux que vous souhaitez installer, par exemple Ubuntu.
  9. Cliquez sur le bouton « Obtenir » pour télécharger et installer la distribution Linux.
  10. Suivez les instructions à l’écran pour configurer votre distribution Linux.
A lire également :   Tout savoir sur l’entreprise PortableApps

Une fois votre distribution Linux installée, vous pouvez lancer l’invite de commandes pour accéder à votre environnement Linux et commencer à exécuter des commandes Linux.

Comment activer le WSL ?

Si vous avez déjà installé WSL (Windows Subsystem for Linux) sur votre ordinateur Windows, voici comment l’activer :

  1. Ouvrez les paramètres de Windows 10 en cliquant sur le bouton « Démarrer » et en sélectionnant l’icône en forme d’engrenage dans le menu.
  2. Cliquez sur « Mise à jour et sécurité », puis sur « Pour les développeurs » dans le volet de gauche.
  3. Activez l’option « Mode développeur ».
  4. Ouvrez l’invite de commandes en cliquant sur le bouton « Démarrer » et en tapant « cmd » dans la zone de recherche.
  5. Cliquez avec le bouton droit sur l’icône de l’invite de commandes et sélectionnez « Exécuter en tant qu’administrateur ».
  6. Dans la fenêtre de l’invite de commandes, tapez « dism.exe /online /enable-feature /featurename:Microsoft-Windows-Subsystem-Linux /all /norestart » et appuyez sur « Entrée ».
  7. Attendez que la commande s’exécute. Une fois terminé, vous pouvez fermer l’invite de commandes.
  8. Redémarrez votre ordinateur pour appliquer les modifications.

Une fois votre ordinateur redémarré, WSL sera activé et vous pourrez installer et exécuter des distributions Linux à partir du Microsoft Store ou en ligne de commande.

Conclusion

WSL offre un environnement intégré et performant pour exécuter des applications et des outils Linux sur des machines Windows. Que vous soyez développeur, administrateur système, professionnel DevOps ou simplement curieux d’apprendre à utiliser Linux, WSL est une solution puissante et flexible pour tirer parti des avantages de Linux et de Windows dans un seul environnement. En envisageant d’utiliser WSL, vous pouvez améliorer votre productivité, accélérer vos processus de développement et simplifier la gestion de vos environnements de production.

Laisser un commentaire