Les 5 problèmes de sécurité informatique les plus courants et comment les résoudre

By Flavien ROUX

Les problèmes de cybersécurité nous concernent tous, quelle que soit l’utilisation que nous faisons d’Internet, ou notre importance sur le web. Particuliers, entreprises, organisations ou associations, nous sommes tous plus ou moins exposés à ces différents problèmes de sécurité informatique, qu’il est important de connaître afin d’employer les mesures de protection les plus adaptées. Voici 5 de ces problèmes de cybersécurité les plus courants, ainsi que nos conseils pour les résoudre.

1. Le vol de mot de passe

Vous souhaitez vous connecter à votre espace personnel sur une boutique en ligne sur laquelle vous aimez réaliser vos achats, ou pour accéder à votre profil sur votre réseau social préféré, pour autant, un message d’erreur apparaît constamment. Ce message d’erreur vous informe que votre mot de passe est erroné, et, malgré vos essais, aucune des méthodes proposées ne semble pouvoir vous aider à en récupérer l’accès. Ce type de problème peut signifier que vous avez été victime du vol de mot de passe, et qu’un cybercriminel est maintenant en possession de votre compte et des informations privées qui peuvent y être stockées.

Comment l’éviter ? Commencez par renforcer vos mots de passe, et méfiez-vous des techniques d’ingénierie sociale qui peuvent être utilisées dans le but de vous souscrire de telles informations. Pour une protection renforcée face au vol de mot de passe, il est conseillé d’utiliser l’authentification à deux facteurs lorsque cette option vous est proposée.

2. Les malwares

Il s’agit du type de menace le plus courant sur Internet, auquel vous avez peut-être déjà été confronté. Les malwares, ou logiciels malveillants, ont pour but d’accéder à vos informations personnelles, de bloquer votre accès à certains contenus ou programmes, ils peuvent supprimer certains de vos fichiers ou encore se servir d’une voie d’accès pour propager un virus à de nombreux appareils. 

A lire également :   Comment résoudre l'erreur "une erreur technique est survenue, merci de réessayer ultérieurement." sur mails sur mobile ?

Comment les éviter ? Pour vous protéger des logiciels malveillants, la prudence doit rester de mise lorsque vous téléchargez une pièce jointe ajoutée dans un e-mail, ou lorsque vous vous rendez sur un site Internet qui vous est inconnu. L’utilisation d’un antivirus ou d’un VPN pour masquer mon IP peut aussi être conseillée.

3. Les attaques de phishing

Les attaques de phishing nous concernent tous, et leur nombre ne cesse d’augmenter depuis les débuts d’Internet. Par un simple sms ou un e-mail, un pirate informatique tente de vous pousser à télécharger une pièce jointe ou à cliquer sur un lien, qui peuvent contenir un logiciel malveillant dont le but est d’intercepter certaines de vos données personnelles. Les cybercriminels peuvent aussi vous demander ces informations directement dans le message communiqué, en se faisant passer pour un proche qui a besoin d’argent, et qui souhaite profiter d’un accès direct à votre compte en banque, entre autres exemples.

Comment les éviter ? La meilleure manière de vous protéger des attaques de phishing est de faire appel à votre bon sens. Faites preuve de la plus grande vigilance lorsque vous recevez un e-mail ou un message vous demandant de partager vos informations personnelles, et ne répondez pas aux demandes pressantes, qui vous incitent à cliquer sur un lien pour récupérer vos gains ou un colis laissé en bureau de poste. Avant toute chose, vérifiez l’adresse d’expédition, le ton employé, et la présence de fautes d’orthographe. Si le pirate se fait passer pour une personne que vous connaissez, pensez à contacter cette personne directement, afin de vous assurer que la demande est belle et bien légitime.

A lire également :   Comment supprimer une page dans Excel

4. Les attaques de ransomware

Le ransomware, ou rançongiciel, est développé par les pirates informatiques dans le but de récupérer vos informations sensibles, qui seront ensuite chiffrées pour vous en interdire l’accès. Pour retrouver ces données, vous devrez accepter la rançon proposée par le cybercriminel, qui pourrait s’avérer particulièrement élevée dans le cas de vidéos privées, ou lorsqu’il s’agit d’informations sensibles concernant le fonctionnement de certaines entreprises, ou leur base de données client. Le cybercriminel peut aussi vous menacer de divulguer ces données au plus grand nombre si vous ne réglez pas la rançon demandée dans les délais impartis.

Comment les éviter ? Commencez par mettre en place une sauvegarde régulière de vos données sensibles, des sauvegardes que vous devrez conserver dans un emplacement sécurisé. De ce fait, si vous êtes victime de ce type d’attaque, vous pourrez facilement récupérer vos données, en déjouant les plans du cybercriminel. 

5. L’attaque par déni de service distribué (DDoS)

Encore un problème de sécurité informatique auquel vous pourriez être confronté si vous ne suivez pas les bonnes pratiques de cybersécurité. Dans le cas d’une attaque par déni de service distribué (DDoS), les cybercriminels prennent pour cible des serveurs, dont ils feront en sorte de surcharger le trafic. De ce fait, un site Internet peut être lourdement ralenti, et même devenir totalement inaccessible si aucune mesure n’est prise suffisamment vite.

Comment l’éviter ? Pour y parvenir, vous devrez tout d’abord trouver la source de cette attaque. Les serveurs mis en cause devront ensuite être éteints pour qu’une maintenance des serveurs touchés puisse être réalisée par des informaticiens compétents.

A lire également :   Comment ajouter des puces dans Word

2 réflexions au sujet de “Les 5 problèmes de sécurité informatique les plus courants et comment les résoudre”

  1. Bonjour,

    Super article, je veux apporter des informations complémentaires sur les risques :
    Tout site web ou application en ligne – qu’il s’agisse d’une banque en ligne traitant quotidiennement des millions de dollars de transactions ou d’une vitrine pour les petites entreprises de quartier – peut être victime d’attaques malveillantes et de problèmes de sécurité sur Internet. Les pirates choisissent souvent leurs cibles en fonction de leur vulnérabilité, et non de leur taille ou de leur notoriété. Les petits systèmes, qui ne contiennent peut-être même pas de données sensibles, peuvent être des cibles plus tentantes simplement parce qu’ils sont plus faciles à pirater.

    On pourrait considérer la sécurité d’un site web comme une coquille de protection unique autour d’un site et d’un serveur, qui peut être renforcée ou affaiblie. Une perspective plus précise est que chaque mesure de cybersécurité est une couche de protection. Chaque couche ajoutée rend vos données plus sûres. De nombreuses couches seront redondantes, ce qui est une bonne chose. Cela peut sembler contre-intuitif ou paranoïaque, mais la meilleure approche pour sécuriser votre site est de supposer que chaque couche échouera. Par exemple, l’authentification à deux facteurs ajoute une deuxième couche d’authentification en partant du principe que le mot de passe principal sera un jour volé.

    Mais qu’est-ce qu’un problème de sécurité ?
    Qu’est-ce qu’un problème de sécurité ?

    Un problème de sécurité est un risque non atténué ou une vulnérabilité de votre système que les pirates peuvent utiliser pour endommager les systèmes ou les données. Il peut s’agir de vulnérabilités dans les serveurs et les logiciels qui relient votre entreprise à vos clients, ainsi que dans vos processus commerciaux et votre personnel. Une vulnérabilité qui n’a pas été exploitée est simplement une vulnérabilité qui n’a pas encore été exploitée. Les problèmes de sécurité du Web doivent être traités dès qu’ils sont découverts, et il faut s’efforcer de les trouver car les tentatives d’exploitation sont inévitables.

    Voici les 15 types de problèmes de sécurité Internet ou de sécurité Web les plus courants et quelques mesures pertinentes que vous pouvez prendre pour vous protéger, protéger vos données et protéger votre entreprise.
    Un pirate attaquant un ransomware devant un écran bleu de chiffres.
    1. Attaque par ransomware

    L’objectif d’une attaque par ransomware est de prendre le contrôle exclusif de données critiques. Le pirate crypte et retient vos données en otage, puis exige le paiement d’une rançon en échange de la clé de décryptage dont vous avez besoin pour accéder aux fichiers. Le pirate peut même télécharger et menacer de rendre publiques des données sensibles si vous ne payez pas dans les délais. Les rançongiciels sont le type d’attaque le plus susceptible d’être rapporté dans les grands médias.

    Comment se prémunir : La protection la plus efficace contre les attaques de ransomware consiste à effectuer une sauvegarde complète et fréquente des données critiques dans un endroit sûr. L’attaquant perd son influence avec un plan de sauvegarde et de récupération solide, ce qui vous permet d’effacer et de restaurer les données affectées.

    2. Injection de code (exécution de code à distance)

    Pour tenter une injection de code, un pirate recherche les endroits où votre application accepte les entrées de l’utilisateur – comme un formulaire de contact, un champ de saisie de données ou une boîte de recherche. Puis, en expérimentant, le pirate apprend ce que font les différentes requêtes et le contenu des champs.

    Par exemple, si la fonction de recherche de votre site place des termes dans une requête de base de données, ils tenteront d’injecter d’autres commandes de base de données dans les termes de recherche. De même, si votre code tire des fonctions d’autres emplacements ou fichiers, il tentera de manipuler ces emplacements et d’injecter des fonctions malveillantes.

    Comment se prémunir : Outre les protections au niveau du serveur ou du réseau comme CloudFlare, il est également important d’aborder ce problème de sécurité du point de vue du développement.

    Maintenez tout framework, CMS ou plateforme de développement régulièrement mis à jour avec des correctifs de sécurité. Lors de la programmation, suivez les meilleures pratiques concernant la désinfection des entrées. Aussi insignifiantes soient-elles, toutes les entrées de l’utilisateur doivent être vérifiées par rapport à un ensemble de règles de base concernant les entrées attendues.

    Par exemple, si la saisie attendue est un nombre à cinq chiffres, ajoutez du code pour supprimer toute saisie qui n’est pas un nombre à cinq chiffres. Pour éviter les injections SQL, de nombreux langages de script intègrent des fonctions permettant d’assainir les entrées pour une exécution SQL sûre. Utilisez ces fonctions sur toutes les variables qui construisent des requêtes de base de données.
    Les solutions de sécurité telles que CloudFlare et Server Secure Plus protègent contre l’exécution de code à distance en vérifiant l’entrée de l’utilisateur par rapport à des listes de requêtes malveillantes connues et de sources d’injection.
    3. Attaque de type Cross-Site Scripting (XSS)

    Le JavaScript et d’autres méthodes de script côté navigateur sont couramment utilisés pour mettre à jour de manière dynamique le contenu des pages avec des informations externes telles qu’un flux de médias sociaux, des informations sur le marché actuel ou des publicités génératrices de revenus.

    Les pirates utilisent XSS pour attaquer vos clients en utilisant votre site comme un véhicule pour distribuer des logiciels malveillants ou des publicités non sollicitées. En conséquence, la réputation de votre entreprise peut être ternie et vous pouvez perdre la confiance de vos clients.

    Comment prévenir : Ajustez les politiques de sécurité du contenu sur votre site afin de limiter les URL sources des scripts et images distants à votre domaine et aux URL externes que vous exigez spécifiquement. Cette petite mesure, souvent négligée, peut empêcher de nombreuses attaques XSS de se produire.

    Répondre

Laisser un commentaire